token_naoual_01.png

NAOUAL

C’est à 21 ans, en 2001, que Naoual Guetari découvre le théâtre d’improvisation.

Alors étudiante à Mont-Saint-Aignan, elle rencontre Franck Ronel, professeur d’expression  scénique et membre du STEAC FRIT, (Syndrome Théâtrale des Energumènes Apprenti Comédien de la  Fédération Régionale d’Improvisation Théâtrale), association Rouennaise d’impro. Lorsqu’il lui  propose d’assister à un entrainement, c’est un véritable coup de foudre pour cette forme  d’expression théâtrale dont elle ignorait totalement l’existence !

Dans cette première troupe, dont elle fait toujours partie, elle rencontre des gens passionnés, créatifs, à l’humour explosif… Naoual trouve rapidement sa place dans cette  discipline qui semble faite pour elle.

Comédienne amatrice depuis lors elle sera joueuse, coach, entraineur et même présidente  de l’asso.

Elle expérimente différentes formes de jeux, essentiellement le match d’impro classique, véritable fil rouge de ces années de scène. Naoual se perfectionne à la création de  personnages, construction d’histoires entre autres choses. Elle découvre aussi sa grande  attirance pour toutes les variantes chantées ou musicales du théâtre d’impro.  

En 2003, avec Anne-Sophie et Sophie, elles créent un spectacle : « LES TRIPLETTES DE  L’IMPRO ». Un concept, rythmé en chansons, de trois comédiennes dans un décor  d’appartement girly avec malles remplies de costumes, accessoires loufoques et  improbables. Elles donneront plusieurs représentations, notamment au festival de Granville.

Naoual explore ensuite d’autres formats comme : l’impro tout terrain, le 4x4 de l’impro, le  Catch d’impro, le Cabaret et l'Ultimate.

Elle créera avec sa bande de copains Arnaud, Léo, Maxime, Vincent et jouera au Théâtre à L’Ouest de Rouen deux spectacles :

« LE GRAND RESTAURANT » : Cinq comédiens invitent le public à composer une heure trente  de spectacle grâce à une carte qui propose diverses contraintes dans autant de catégories.  Les thèmes, imaginés et transcrits sur des coupons par les spectateurs à l’entrée sont tirés  au sort pour accompagner le menu d improvisation.  

Et « LA ROULETTE RUSSE » : Les cinq même se retrouvent kidnappés par la mafia russe qui les  oblige à improviser 90 minutes de spectacle si ils veulent revoir leurs proches. Sur scène, une roue de la chance tourne comme le barillet d'une arme et impose aléatoirement les catégories pour jouer les thèmes choisis par le public.  

Naoual donne libre cours à son imagination légèrement déjantée, portée par une énergie  créatrice permanente dans des théâtres, salles des fêtes, festivals ou musées et même dans  des bars, ou simplement dans la rue !

Toutes ces années sont l’opportunité de très nombreuses rencontres. D’abord au sein du  STEAC FRIT, vivier sans cesse renforcé de nouvelles recrues, mais également lors d’évènements extérieurs en partageant de grands moments avec des troupes aux quatre  coins de la France et jusqu’au Maroc, à l’occasion du FITUT. (Festival International du Théâtre  Universitaire à Tanger)

Depuis, elle s’oriente volontiers vers les formats longs, totalement improvisés, aussi bien  dramatiques que comiques. D’abord « Momentum » en 2018, puis « Comedia !» en 2019,  concepts crées par Mathieu Roussel.  

En 2021 Naoual intègre la nouvelle compagnie Les Insouciants avec Justine Briand, Mathieu  Roussel, Simon Dromigny et Vincent Hardy.